• ahadiths mouaataras

  • La part du feu de chaque croyant

     
     
    Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

    D'après 'Aicha (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « La fièvre est la part du feu (*) de chaque croyant ».
    (Rapporté par Al Bazar et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3447)

    (*) C'est à dire que la fièvre permet d'expier les péchés qui entraînent l'entrée dans le feu.
    (Fayd Al Qadir, hadith n°3846)

    عن عائشة رضي الله عنها قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : الحمّى حظ كل مؤمن من النار
    (رواه البزار و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٤٤٧)
     
     
     




     
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Son trône était sur l'eau
     
    Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

    Allah a dit dans la sourate Houd n°11 verset 7 (traduction rapprochée et approximative du sens du verset): « Et c'est Lui qui a créé les cieux et la terre en six jours alors que Son Trône était sur l'eau afin de voir lequel d'entre vous est le meilleur en oeuvre ».


    قال الله تعالى : و هو الذي خلق السموات والارض في ستة أيام وكان عرشه على الماء ليبلوكم أيكم أحسن عملا
    (سورة هود ٧)


    D'après Abou Houreira (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Allah a dit: -Dépense et Je dépenserai pour toi-.
    La main d'Allah est pleine, aucune dépense ne réduit ce qui s'y trouve. Il dépense le jour et la nuit.
    Avez-vous vu tout ce qu'il a dépensé depuis qu'il a créé les cieux et la terre ?
    Eh bien certes cela n'a en rien réduit ce qui se trouve dans Sa Main.
    Son Trône était sur l'eau et la balance est dans Sa Main il baisse et il monte (*) ».
    (Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°4684 et Mouslim dans son Sahih n°993)

    (*) Le sens est que Allah baisse et monte la balance des actes des serviteurs.
    (Hachiya Al Sindi 'Ala Sounan Ibn Maja)


    عن أبي هريرة رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم : قال الله : أنفق أنفق عليك
    وقال : يد الله ملأى لا تغيضها نفقة سحاء الليل والنهار أرأيتم ما أنفق منذ خلق السماء والأرض ؟
    فإنه لم يغض ما في يده وكان عرشه على الماء وبيده الميزان يخفض ويرفع
    (رواه البخاري في صحيحه رقم ٤٦٨٤ و مسلم في صحيحه رقم ٩٩٣)



    D'après 'Imran Ibn Husayn (qu'Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Allah existait et il n'y avait rien avant lui, son trône était sur l'eau puis il a créé les cieux et la terre et a écrit toute chose dans le dhikr (*) ».
    (Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°7418)

    (*) C'est à dire la Tablette Préservée (Al Lawh Al Mahfouth).
    (Fath Al Bari, hadith n°3020)


    عن عمران بن حصين رضي الله عنهما قال النبي صلى الله عليه و سلم : كان الله ولم يكن شيء قبله وكان عرشه على الماء ثم خلق السماوات والأرض وكتب في الذكر كل شيء
    (رواه البخاري في صحيحه رقم ٧٤١٨)
     
     




     
     
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Le lotus de la limite
     
    Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

    D'après Asma Bint Abi Bakr (qu'Allah les agrée elle et son père), j'ai entendu le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) mentionner le lotus de la limite (1), il a dit: « Un cavalier peut avancer dans l'ombre de ses branches durant 100 ans. Il y a dans son ombre des lits en or et ses fruits sont comme des jarres ».
    (Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°2541 qui l'a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib Wa Tarhib n°3727)

    (1) L'imam Nawawi a dit dans Charh Sahih Mouslim concernant le lotus de la limite: « Ibn 'Abbas (qu'Allah les agrée lui et son père), les savants du tefsir et d'autres ont dit que cet arbre a été nommé ainsi car c'est à lui que s'arrête la science des anges et personnes ne l'a dépassé sauf le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) ».


    عن أسماء بنت أبي بكر رضي الله عنهما قالت : سمعت رسول الله صلى الله عليه وسلم وذكر سدرة المنتهى فقال : يسير الراكب في ظل الفنن منها مائة سنة فيها فراش الذهب كأن ثمارها القلال
    (رواه الترمذي في سننه رقم ٢٥٤١ و صححه و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٧٢٧)
     
     




     
     
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique